Un tour en Utah : Zion, Bryce Canyon, Arches et volontariat chez Best Friends

Christophe

Un tour en Utah : Zion, Bryce Canyon, Arches et volontariat chez Best Friends
Article #sacàdos
Dans cet article sac à dos, nous avons mis plein d'informations super intéressantes et nous y avons raconté notre vie... Du coup, il est un petit peu plus long que d'habitude mais ça vaut le coup ! 😏
Bref, un article #sacàdos est à lire et à relire à ton aise, posé avec un thé glacé ou un chocolat chaud !

Mars 2021. Nous arrivons en Utah, état à la géologie impressionante et accueillant le refuge Best Friends où nous avons eu la chance de filer un petit coup de main.

Jour 212

Aujourd’hui, nous voulons faire une petite randonnée du côté de Yant Flat. La route pour y arriver passe du tarmac, à la terre, puis à la poussière, puis aux petits cailloux, suivis de plus gros cailloux. Elle est difficile, très difficile et avec le recul, un 4x4 n’aurait pas été de trop, mais nous arrivons à notre destination.

La randonnée est heureusement beaucoup plus simple (5 km) et nous fait traverser des paysages de poussière et de terres colorées avant de nous mener à des collines de roches striées et très colorées. La vue n’est pas en reste non plus !

Après avoir profité de la beauté du lieu, nous reprenons le sentier dans l’autre sens pour retrouver la voiture.

Heureusement pour nous et pour elle, le chemin du retour est beaucoup plus simple et plus plat et nous sommes heureux de retrouver le tarmac. Sur l’autoroute, un camion nous envoie un petit caillou dans le parebrise… Pas cool alors qu’on vient de routes beaucoup plus compliquées !

Jour 213

On quitte une nouvelle fois le motel, et nous voici en route vers le parc national de Zion, tout proche ! On est entre deux saisons : le service de navettes se met en place à partir de la semaine prochaine et il est donc encore théoriquement possible de se rendre dans le parc avec la voiture. Arrivés sur place, on voit des files énormes dès l’entrée, on apprend également qu’une partie du parc est fermée parce que les parkings sont déjà pleins !

On ne se décourage pas trop vite, on fait la file et on entre. Après le passage habituel au Visitor Center, on se dirige vers la première randonnée que nous avions repérée : le Canyon Overlook Trail et, par chance, une voiture quitte sa place juste devant nous !

On commence le trail et il est assez cool : il débute sur des marches taillées dans la roche, puis il y en a de moins en moins et on marche directement sur la roche. On longe des falaises, on passe dans des grottes ouvertes et sur des ponts à flanc de falaises… Le trail n’est pas toujours très rassurant, surtout quand il faut se mettre sur le côté pour laisser passer des marcheurs en sens inverse, mais il offre des vues vraiment incroyables ! On arrive au bout du trail et à la récompense : une vue sur tout le canyon en contrebas, magnifique !

On se pose un peu pour boire un coup, se reposer, profiter du soleil et observer tous les petits chipmunks qui se promènent partout entre les marcheurs. On redescend ensuite via le même chemin.

On repart vers le Visitor Center où se trouvaient d’autres marches, mais sur le chemin on voit que la partie du parc qui était fermée est maintenant ouverte, pas d’hésitation on prend la Scenic Drive et on la parcourt jusqu’au bout. A nouveau, on trouve une place de parking qui se libère à l’instant où on arrive, quelle chance ! On s’installe pour grignoter un bout avant de se mettre en route sur la Riverside Walk. Comme son nom l’indique, elle longe la rivière à travers le canyon. Les parois passent de l’ocre, au gris en passant par le jaune et sont très impressionnantes de par leur hauteur. La balade est assez simple et très agréable.

Après l’aller-retour, on se met en route vers Kanab où nous logerons les 3 prochaines nuits. Pour une fois, nous ne logeons pas dans un simple motel mais dans une petite cabane… qui n’est pas si petite que ça : on a droit à une belle grande chambre très confortable ! C’est chouette, on a presque l’impression d’avoir notre petite maison ! Par contre, la ville est assez petite et il n’y a pas vraiment de grande surface dans les environs. On craque pour un burger de bison et des frites de patates douces. On teste également les scones de l’Utah, spécialité locale mais on n’adhère pas plus que ça 😉

On a filmé notre journée par petites capsules vidéo afin de montrer aux groupes de l’association l’Enfants@l’Hopital qui nous suivent comment se passe une de nos journées types. C’était assez drôle et ça nous fera un chouette souvenir aussi ! On espère qu’ils aimeront autant qu’on a aimé le faire !

Jour 214

Cette année, comme nous avons plus de temps, on essaie d’en faire profiter les autres ! Cette après-midi, nous nous rendons donc au Best Friends Animal Society où nous avons rendez-vous. The Sanctuary est un endroit où de nombreux animaux sont accueillis, soignés et dorlotés par une équipe de soigneurs en attendant de pouvoir être adoptés. Ils accueillent de nombreux volontaires pour les aider dans leurs tâches quotidiennes et sont divisés en différents pôles : Dogtown, Cat World, Bunny House, Parrot Garden et Wild Friends.

Il est situé au milieu d’un immense domaine qui a tout d’un parc national, l’endroit est superbe et sauvage. La roche est rouge et les vues sont magnifiques. Mais nous ne sommes pas là que pour visiter, nous voulons aider : aujourd’hui nous commençons par la Bunny House qui, comme son nom l’indique, est dédiée aux lapins, mais aussi aux cochons d’Inde.

Après avoir enfilé nos Crocs désinfectées (pour ne pas ramener de maladies extérieures à ces petites boules de poils), été accueillis par l’équipe, regardé la vidéo explicative sur les choses auxquelles porter attention et avoir fait le tour du propriétaire, nous voici mis à la tâche : nous nettoyons quelques cages, au milieu des lapins parfois curieux, parfois peureux. Le travail est assez cool et nous avons la permission de prendre autant de pauses que nécessaire pour caresser les petits curieux.

Il est ensuite temps de passer au nourrissage de ces rongeurs, grand moment tant pour eux que pour nous 😉 Mais hors de question de nous laisser attendrir par leur regard et leur petit museau, nous devons bien compter ce que nous leur donnons pour qu’ils gardent la ligne. Certains ont d’ailleurs besoin d’un régime particulier.

Sur les cages, les noms des lapins sont inscrits et ils sont souvent assez drôles 😊 C’est tout pour les tâches de l’après-midi, c’était plutôt cool et d’après les dires de l’équipe, on les a bien aidés et on a été efficaces. Cool !

On passe voir le Coral Pink Sand Dunes State Park qui nous rappelle un peu White Sands NP, au Nouveau-Mexique, mais dans des teintes beaucoup plus orangées ! Ce parc est à nouveau immense et c’est plutôt cool de pouvoir se promener parmi ces dunes. Bien qu’elles soient très colorées, elles ne vont pas tarder à être blanches car quelques flocons commencent à tomber en même temps que la nuit, c’est le signal pour nous dire de rentrer. Surtout que la route est traversée par de nombreuses biches, il vaut mieux éviter de rouler de nuit par ici 😉

Jour 215

Ce matin, on se lève tôt : on retourne filer un petit coup de main au Sanctuary de Best Friends. La fraicheur est déjà beaucoup plus présente qu’hier, on remet toutes nos couches et on part un peu endormis mais motivés !

Aujourd’hui, on change d’équipe et on va aider Wild Friends. On ne savait pas trop à quoi s’attendre avec cette appellation et c’est normal : ils s’occupent un peu de tous les animaux qui ne rentrent pas dans les autres catégories : pigeons, canards, corbeaux, corneilles, chouettes, tortues, écureuils… Ils ont même parfois des serpents.

On est séparés et on suit deux soigneuses qui nous font faire le tour, en golfette, des cages pour la tournée de nourriture du matin. Préparation des bols de salade, nettoyage des enclos, de la mare aux canards, couper de la salade en petits morceaux, faire la vaisselle… Bref, on file des coups de main partout où nous pouvons ! Pendant que nous travaillons dans les cages, des biches et des dindons sauvages passent de temps en temps et nous observent.

C’est déjà l’heure de la pause de midi, nous avons réservé deux repas végétariens aux Angel’s Café, le restaurant du Sanctuary, pour un total de 10$ (oui, pour deux). Et clairement, nous ne regrettons pas : nous recevons une lunch box avec un burger végétarien à assembler nous-mêmes, et nous avons en plus le choix dans un salad’bar et un desert’bar. C’est excellent et nous mangeons sur la terrasse qui possède une vue incroyable sur le parc où se trouve le sanctuaire, au milieu de cette roche si rouge.

L’après-midi sera dédiée au désherbage des sols et à la réparation de l’enclos des tortues afin qu’il soit près pour qu’elles puissent sortir quand la météo le permettra. Nous finissons tout cela fin de journée, juste à temps pour accompagner une soigneuse au nourrissage des hiboux, chouettes, corbeaux et corneilles. Marie aura même la courageuse tâche de nourrir une corneille avec une souris morte.

Nous avons nettoyé des cages, coupé de la salade, réparé un enclos à tortues, nourri lapins, cochons d’Inde, canards, corbeaux, corneilles, pigeons et autres ! Nous avons également pu côtoyer un écureuil obèse, des hiboux qui nous fixent, une chouette endormie et des tortues géniales… Tout en étant observés par des biches et des dindons sauvages et entourés par une chouette équipe ! 👍

Entre plumes, écailles et boules de poils, nous sommes fatigués, sans aucun doute, mais heureux d’avoir pu nous rendre utiles pendant ces deux journées 🤗

Jour 216

Comme nous nous en doutions, ce matin la neige est bien tombée ⛄ Mais, bonne nouvelle, il y a un grand soleil et il fait même très bon ! On commence par déneiger la voiture, une bonne couche de 10 centimètres quand même puis on quitte notre petite cabane de ces dernières nuits… en faisant une bataille de boules de neige ! Au lieu de prendre nos habituels glaçons pour maintenir le frigobox à température, on compacte une grosse boule de neige, c’est plus écolo et ça marchera tout aussi bien !

Nous quittons la belle petite ville de Kanab et nous voici sur les routes, en direction du parc national de Bryce Canyon. Le soleil ne nous suit pas tout le long du trajet et nous passons par des endroits où il neige assez fort… Par contre, on sent bien qu’ici ils ont bien plus l’habitude que lors de notre passage entre la Louisiane et le Texas : les routes sont déneigées et des panneaux indiquent les possibles dangers et zones facilement verglacées.

Nous arrivons au parc sans encombre et la neige est toujours bien là ! Une partie du parc est fermée à cause des précipitations, ce qui permet aux rangers de se concentrer sur la première partie, de la déneiger correctement et de tracer le chemin des trails, de l’excellent boulot !

On se gare entre le Sunrise Point et le Fairyland Point, on remet toutes nos couches pour avoir bien chaud et nous voici partis dans la neige qui fait « crouc, crouc » sous nos pas. Nous avions déjà vu Bryce Canyon lors de notre premier voyage dans l’Ouest américain, mais le voir sous cette épaisse couche de neige est inédit et tellement cool ! On marche le long du Rim Trail, qui borde le Bryce Amphitheatre et ses fameuses « cheminées rouges » aujourd’hui recouvertes d’un épais manteau blanc ; d’abord en direction du Fairyland, puis jusqu’au Sunrise Point. La vue est superbe et la neige rend la randonnée encore plus cool ! En plus, il n’y a pas grand monde, on a le parc presque pour nous.

On revient vers la voiture et on se dirige vers le Bryce Point qui offre une vue plongeante vers l’Amphitheatre… c’est dingue !

On reprend la voiture, on sort du parc, on repasse par la petite ville de Bryce Canyon City, avec ses 3 hôtels, ses petites échoppes en pierres et on revient sur nos pas pour retourner à un restaurant où nous avions mangé 5 ans plus tôt et qui nous avait laissé un excellent souvenir ! Il est beaucoup plus vide qu’à l’époque, pas de file à faire et tout y est très calme. Nous sommes très bien accueillis et la nourriture est délicieuse : un bol de soupe du jour (petit pois et jambon), un burger (à confectionner soi-même : il arrive avec la viande et le cheddar dans le pain, sans sauce et avec les crudités à côté), des frites de patates douces coupées « waffle-cut », une citronnade aussi délicieuse qu’énorme… et on craque pour une part de tarte aux pommes à emporter.

On continue notre route vers Richfield où nous ferons une étape d’une nuit avant de continuer notre voyage. Tout est tellement beau et calme avec cette couche de neige 😊

Jour 217

Ce matin, le soleil est de retour ! Après un bon petit-dèj’ au motel, nous nous mettons en route en direction de Moab. Assez vite, les conditions météo se dégradent et nous nous retrouvons dans une bonne petite tempête de neige avec des températures négatives. On croise même un camion qui est en ciseau dans l’autre sens. Après un bon 45 minutes de route, on en ressort et on peut continuer notre chemin un peu plus sereinement.

On arrive à Moab et on grignote un bout. On entre ensuite dans le parc national des Arches. Armés de notre petite carte et du guide des randonnées, nous commençons par la randonnée très facile de « Double Arch ». Cette randonnée est très courte, très facile et mène sous ces deux arches. C’est très beau et très impressionnant mais il y a énormément de monde, donc nous ne trainons pas.

On poursuit notre chemin vers les points de vue Delicate Arch. Cette arche est probablement la plus connue car elle est l’emblème de l’état de l’Utah et est souvent utilisée comme exemple pour illustrer les arches naturelles. Une randonnée de 3h permet d’y accéder, mais étant donné le ciel qui est de plus en plus menaçant, nous nous contenteront des points de vue. Nous commençons par le Lower Delicate Arch Viewpoint. Nous sommes motivés et nous mettons en route… et nous nous rendons vite compte qu’il se trouve à moins de 100 mètres du parking 😅 Il offre déjà une petite vue sur l’arche, mais nous décidons de continuer et d’aller voir ce que donne le Upper Delicate Arch Viewpoint. La marche est un peu plus longue (heureusement) et grimpe vers le point de vue qui permet d’admirer l’arche d’un peu plus près. Il donne aussi une vue panoramique sur la vallée et les collines autour. Le temps se gâte et il commence à neiger et pleuvoir assez fort d’un coup. Deux gros coups de tonnerre grondent et résonnent longuement dans tous ces canyons. Même si nous avons nos K-way, nous retournons rapidement vers la voiture pour nous abriter.

On continue à se balader dans le parc en voiture et on arrive au niveau du trail de la Sand Arche. Le ciel est moins menaçant et on se met en route pour cette randonnée. L’arche n’est pas des plus impressionnantes mais la petite balade pour y arriver est sympa : elle se fait dans le sable et passe par des petits canyons étroits.

En revenant sur nos pas, on passe par le départ de la randonnée vers la Broken Arche… que nous entamons ! Après une bonne vingtaine de minutes, une nouvelle fois sur un magnifique chemin tracé sur une plaine désertique puis serpentant entre des formations rocheuses, nous arrivons à cette belle arche. Il y a quelques personnes au début, puis nous l’avons juste pour nous : magique ! Après avoir profité un peu de l’endroit, nous revenons sur nos pas pour reprendre la voiture.

Dans ce parc, il n’y a pas que les arches qui sont magnifiques : la Scenic Drive offre des points de vue incroyables sur la vallée, passe entre des blocs rocheux très hauts et très impressionnants et d’une couleur rouge feu. Et comme si ça n’était pas déjà suffisant, nous avons droit à un beau « arche-en-ciel » en repartant ! Vraiment, ce parc national vaut encore une fois le détour !

On quitte le parc et on passe prendre un petit Hot White Chocolate Mocha chez Starbucks pour la longue route qui nous attend. Malheureusement, la concentration de parcs autour de Moab fait que les logements y sont hors de prix pour notre budget. Nous devons donc pousser la route à plus d’une heure de là, dans le Colorado. Ce n’est pas très grave, la route est belle et ça nous fait faire un petit tour dans un nouvel état !

Arrivés au motel, on se rend compte qu’il n’y a ni frigo, ni four à micro-ondes… On utilisera donc notre frigobox comme frigo et on remplacera la soupe prévue pour ce soir par des légumes à grignoter. C’est l’avantage de transporter un peu de tout comme on le fait pour l’instant, ça nous permet de parer rapidement aux petites surprises de ce genre 😊

Jour 218

On se réveille, au Colorado donc, et il fait plutôt beau ! On s’apprête et on se met en route vers le parc national de Canyonlands.

Cette nuit, nous sommes passés à l’heure d’été comme tous les Etats-Unis, 2 semaines avant le changement d’heure en Europe. Nous ne savions pas qu’il n’avait pas lieu au même moment 😊

Plus on s’en rapproche, plus la météo devient menaçante, l’air se refroidit, il neige un peu à certains endroits et on commence à se dire qu’il va faire très froid, mais ce n’est pas grave, on est équipés ! 😉 On arrive près de Moab et on prend l’intersection pour se diriger vers Canyonlands. La route prend de la hauteur et il commence à neiger de plus en plus fort. A 1km de l’entrée du parc, la neige est vraiment forte et constante et la route est tellement blanche qu’on voit difficilement les traces de pneus. On arrive à l’entrée du parc et c’est la tempête : on ne voit pas à 100m ! Pas le choix, on fait demi-tour, on n’y verra rien ici aujourd’hui 😊

On revient du côté de Grand Junction, dans le Colorado et, après un petit repas, on grimpe la route du Colorado National Monument. C’est hyper impressionnant ! La route longe la falaise et offre des vues à pic à certains endroits ! D’un coup, tout devient plus sombre et il se met à neiger presqu’aussi fort qu’à l’entrée de Canyonlands. On n’y voit plus non plus très loin, on fait demi-tour et on redescend, c’est plus prudent 😊

Toutes les photos de l'article et bien plus !

Où ça s'passe ?