Nous arrivons en Martinique

Christophe

Nous arrivons en Martinique
Article #sacàdos
Dans cet article sac à dos, nous avons mis plein d'informations super intéressantes et nous y avons raconté notre vie... Du coup, il est un petit peu plus long que d'habitude mais ça vaut le coup ! 😏
Bref, un article #sacàdos est à lire et à relire à ton aise, posé avec un thé glacé ou un chocolat chaud !

Après presqu’un mois de découverte de la Guadeloupe, nous volons vers l’île sœur : La Martinique 🏝️

Jour 142 - suite

Le vol dure seulement 45 minutes et est très sympa, on revoit la Guadeloupe d’en haut, on passe au-dessus de la Dominique et on redescend déjà vers la Martinique.

On récupère nos bagages et on attend notre transport : et oui, nous rejoignons Laura, Valentin et leur fils Arthur (appelons-les « les cousins » et chez qui nous avions été donner un petit coup de main, il y a quelques mois 😉).

Ils sont arrivés en Martinique quelques jours plus tôt ! Nous arrivons au logement, spacieux, dans un quartier calme avec une belle vue, et toujours cette chaleur et ce soleil caractéristique des Antilles, c’est le top !

On s’installe tranquillement et on discute des activités et du planning des prochains jours : l’organisation à deux ou à cinq dont un enfant d’un an n’est pas la même 😊 On va chercher une pizza dans une pizzeria « ouverte tous les jours », « ah mais pas ce soir parce que c’est fête de famille » 😜 On retrouve cette ambiance tranquille que nous avions aimée en Guadeloupe !

Jour 143

Première journée complète en Martinique ! Nous voilà partis à la découverte de cette île sœur, curieux de découvrir les différences 😊

Après un bon petit dèj’, la première étape est de faire les courses, nous retrouvons de nombreux produits que nous connaissions de la Guadeloupe, pratique !

Nous nous mettons ensuite en route vers la Cascade de Fonds Nicolas, une petite cascade accessible très rapidement après une courte marche… encore faut-il trouver le début de la balade ! Les rues grimpes et tournent très fort mais nous finissons par trouver le chemin et arrivons au cours d’eau, où nous sommes seuls. Un petit chemin permet de descendre une partie de la cascade et de la voir d’un peu plus bas, le lieu est vraiment sympa !

Au retour, nous faisons un détour vers François et l’Habitation Clément. Cette distillerie de rhum historique a acquis une grande réputation nationale et internationale et est donc un haut lieu touristique. Le domaine est immense et une partie de la ville du François et des alentours appartient aux héritiers de cette Habitation. On le remarque facilement par les rues, les jardins et les champs très bien entretenus.

Pendant la soirée, le propriétaire du logement, Nicolas, nous rejoint et reste manger avec nous. Il nous fait découvrir les caramboles (fruits), le lambi (crustacé) et nous raconte l’histoire, les traditions, l’évolution et la beauté de La Martinique où il vit depuis longtemps. Il nous explique aussi quelques différences par rapport à La Guadeloupe, qu’il connait bien puisqu’il y est né.

Jour 144

Ce matin, nous nous mettons en route vers Saint-Pierre. Cette ville à l’ouest de l’île a été presque entièrement détruite par une éruption du volcan, en 1902 et reconstruite depuis. C’est aussi une petite ville assez touristique et visitée. Après un rapide repas dans un parc à côté d’un arbre géant, nous partons à la découverte de cette ville aux airs de village. Nous passons par les ruines de son ancien théâtre, sa prison et jusqu’au cachot de Cyparis. Ce cachot porte le nom de son dernier prisonnier et seul survivant de l’éruption, sauvé grâce à l’épaisseur des murs de sa geôle… et probablement à un bon coup de bol aussi !

Nous continuons notre visite en allant voir la rue Mont-au-Ciel, l’une des seules ayant survécu à l’éruption et témoignant de l’Histoire de la ville. En revenant sur nos pas, nous retrouvons une petite boutique (qui semble, en fait, être dans l’entrée de la maison du sympathique propriétaire) de jus de fruits que nous avions aperçue sur le chemin et nous prenons un cocktail de fruits : papaye, orange et maracoudja : rafraîchissant !

Nous continuons la journée à l’Anse Couleuvre, l’une des plus belles plages sauvages de Martinique. La route pour arriver jusqu’au sentier est impressionnante et grimpe puis redescend en zigzagant le long de la colline. Arrivés au sentier, il faut s’enfoncer dans la forêt tropicale sur quelques centaines de mètres avant d’arriver à la plage. Le sentier passe également par un ancien domaine au milieu de cette forêt. Cela donne un côté hyper sauvage et caché à cette plage à laquelle nous arrivons… par contre, sur la plage, on voit tout de suite qu’elle est hyper touristique. Nous décidons de ne pas aller sur la plage principale mais de continuer notre chemin à travers la forêt, puis la côte pour arriver jusqu’à une autre partie de la plage, où nous sommes quasi seuls ! Le snorkeling permet de voir des petits bancs de poissons tous petits et une raie. Les vagues sont vraiment très fortes mais l’endroit est vraiment cool !

Nous repartons de là pour rentrer, mais des travaux barre la route la plus rapide et nous oblige à faire un long détour, le soleil est déjà tombé depuis longtemps quand nous rentrons enfin 😊

Jour 145

Ce matin, nous partons pour une petite balade du côté de la Réserve Naturelle de la presqu’ile de la Caravelle. La chaleur est bien là et on commence assez soft avec une balade aller-retour vers le phare. La route pour y arriver est plus que défoncée et il y a déjà du monde, il faut dire que l’endroit est connu pour ses différentes randonnées qui font partie des plus belles de l’île. La balade est facile, ombragée par endroits et la récompense est vraiment belle : outre le joli phare, un petit chemin sur le côté donne accès à un point de vue magnifique à 360° ! Le temps est bien dégagé et on arrive même à voir la Dominique au loin. Cette presqu’ile vaut vraiment le détour et on reviendra pour une des randonnées plus longues ! 😊

L’après-midi, nous retrouvons les cousins pour profiter de la plage et nous choisissons celle de la Brèche. La plage n’est pas des plus belles, il y a quelques algues dans l’eau, mais la vue donne sur la côte nord-est de la Martinique. Avec le coucher du soleil en plus, cela rend l’ensemble très photogénique ! 😊

Pour terminer cette bonne journée, nous avons été invités par Nicolas, le propriétaire du logement, à manger du poisson et des légumes « péyi ». Quand nous arrivons, nous comprenons vite qu’il a sorti le grand jeu : l’endroit, tout d’abord est superbe, le long de l’eau et a été aménagé pour recevoir. Il y a des guirlandes lumineuses autour des arbres et du ponton d’où partent leurs bateaux et jet-ski. Il nous fait goûter plein de spécialités locales : boudins créoles noirs et blancs, jambon grillé, des rhums arrangés, … Il monte également dans un de ses cocotiers pour nous descendre des noix de coco et nous faire goûter la chair et l’eau de coco. Le repas est tout aussi bon : barracuda mariné et grillé au BBQ par Robert, un de ses amis, bananes jaunes et bananes vertes, lentilles : un délice ! Tout autant que la conversation, à nouveau très intéressante concernant des sujets très variés tels que les Antilles, leur vie, leurs habitudes, les religions… Une excellente soirée !

Jour 146

Dernier jour de cette année 2020, si spéciale à bien des égards. Ce matin, nous prenons un peu de temps pour préparer la suite, régler quelques factures, profiter du temps et du soleil 😊

Nous partons ensuite en direction de Schœlcher pour un petit parcours street art dans les rues de la ville. Il nous mène jusqu’à son bord de mer, son ponton et sa petite place aux terrains de baskets.

Nous continuons vers Fort-de-France, la capitale. Nous remarquons rapidement qu’il y fait très calme : à cause du COVID (encore lui), tous les magasins du centre ont été contraints de fermer à 16h pour éviter qu’il y ait trop de monde dans les rues. Nous profitons un peu de la ville malgré tout et nous terminons notre balade le long du port avant de filer vers un magasin pour acheter quelques petites douceurs pour fêter la fin de 2020.

Au menu, ce sera chips piment-fromage, petits toasts de pâté local, scampis à l’ail, boudin créole – riz – carottes et sauce créole et surtout une partie de Uno (après avoir relu et compris les vraies règles officielles) menée par Valentin où j’ai récolté en tout et pour tout… Zéro point ! A minuit, de nombreux feux d’artifices s’élèvent partout dans le ciel, il faut dire que nous sommes particulièrement bien placés. A défaut de feux d’artifice, nous faisons sauter le bouchon 😉

L’année 2020 aura duré 5 heures de plus pour nous, question de décalage horaire. Avec son lot d’imprévus, elle nous aura déstabilisés, questionnés mais surtout, elle nous aura poussés à nous dépasser et à être créatifs pour trouver des solutions ! Place maintenant à 2021 ! A l’aube de cette année nouvelle, nous te souhaitons de continuer à réaliser tes rêves et à vivre de belles aventures malgré les obstacles qui pourraient se présenter ! C’est d’ailleurs la bonne résolution que nous avons prise !

🎉 BONNE ANNÉE 2021 ! 🌎

Toutes les photos de l'article et bien plus !

Où ça s'passe ?