Randonnée dans le cirque de Mafate pour apprentis randonneurs

Christophe

Randonnée dans le cirque de Mafate pour apprentis randonneurs
Article #sacàdos
Dans cet article sac à dos, nous avons mis plein d'informations super intéressantes et nous y avons raconté notre vie... Du coup, il est un petit peu plus long que d'habitude mais ça vaut le coup ! 😏
Bref, un article #sacàdos est à lire et à relire à ton aise, posé avec un thé glacé !

Ce matin, nous nous mettons en route pour notre nouvelle aventure des deux prochains jours : une randonnée dans le cirque de Mafate ! Nous allons faire la boucle Col des Bœufs – La Nouvelle – Marla – Col des Bœufs en deux jours. Nous avons préparé nos sacs la veille, nous avons entrainé nos corps avec les quelques petites randonnées des précédentes semaines, nous avons bien dormi et nous sommes prêts et motivés pour ce défi.

Mais avant de commencer à marcher, il faut encore arriver au point de départ : départ vers 9h (pour éviter l’heure de pointe sur Saint-Denis) pour faire la route jusqu’au parking du Col des Bœufs, niché à 1956m d’altitude, à une bonne centaine de kilomètres de route. Une partie de la route se fait sur des routes de montagnes et … sous une pluie bien soutenue qui n’a rien à envier aux bonnes draches de chez nous. 2h15 plus tard, nous arrivons au parking, nous nous acquittons de la somme pour la surveillance de notre voiture pour une nuit (12€) et nous mettons nos sacs pour partir : le vrai challenge peut enfin commencer !

Le départ depuis le parking vers le Col des Bœufs est tranquille, une petite montée d’une vingtaine de minutes et toujours sous un crachin bien humide et la fraicheur des hauts. La route est large, sur du gravier et grimpe très faiblement, c’est l’échauffement. Arrivés au Col, la vue n’est pas très impressionnante car nous sommes vraiment la tête dans le nuage et nous ne voyons pas très loin.

En route pour la descente vers la Nouvelle. Celle-ci est assez raide, les marches sont faites de graviers, de petits rochers, de rondins de bois, de planches ou de boue mais nous avons le temps, nous le faisons à notre aise et nous faisons attention où nous mettons les pieds.

En descendant, nous voyons vraiment la météo évoluer : nous passons du crachin dans le nuage à une forte pluie sous le nuage puis petit à petit cela se calme et nous arrivons à un temps gris mais sec en atteignant la Plaine des Tamarins. La végétation change également en passant du vert en haut à l’orangé dans la plaine. Après une courte pause sandwich, nous continuons notre descente vers La Nouvelle.

Arrivés à La Nouvelle, nous découvrons un magnifique village de quelques maisons, une école, une chapelle, un bistro… C’est petit, cela semble loin de tout et cela nous fait penser à la Comté dans le Seigneur des Anneaux avec ses beaux petits chemins de terre qui bordent des champs, les maisons avec leur portail d’entrée. Nous nous (re)posons un peu pour profiter du calme et de la vue. Un hélicoptère survole le village et s’approche jusqu’à se poser à 50m de nous, embarquer deux personnes et redécoller aussi vite. Dans le cirque, les seuls moyens d’accès sont la marche et l’hélicoptère. Les habitants utilisent donc ce second moyen de transport pour rejoindre le Col des Bœufs pour récupérer leur voiture et aller faire des courses par exemple. Impressionnant !

Le chemin vers Marla est superbe, il fait beau et chaud et les vues sont à couper le souffle. Cela grimpe et cela descend régulièrement et certains passages sont assez étroits. Nous ne croisons personne et le calme règne.

A un croisement, nous devons choisir entre rejoindre Marla via la rivière ou via la passerelle Ethève. Nous optons pour cette seconde possibilité, en se disant que nous devrions moins redescendre et moins remonter que via la rivière… pas certain que ce soit très juste, mais le passage par la passerelle vaut vraiment le coup !

Un peu plus loin, nous arrivons enfin au panneau qui indique le village de Marla, nous sommes fatigués, mais nous l’avons fait ! Après une petite photo devant le panneau d’entrée, nous apercevons un poteau indiquant encore 20 minutes de marche jusque Marla, nous nous sommes réjouis trop vite 😅 Marla est un village moins peuplé que La Nouvelle, mais beaucoup plus étendu… et notre gîte est tout au bout du village !

Le gîte est superbe, avec ses petites cabanes jaunes et nous arrivons au coucher du soleil, pile à l’heure pour prendre une douche avant le souper (ou dîner ici 😁). Notre chambre est petite, spartiate mais contient tout ce qu’il faut pour une bonne nuit. Les sanitaires sont à partager avec une autre chambre, dans laquelle loge un couple très sympa.

Le souper se compose d’une soupe, d’un rougail poulet-saucisse (avec du piment qui arrache vraiment), d’un cake à la pèche – le tout accompagné d’un rhum arrangé orange-ananas et d’un thé géranium-cannelle : délicieux ! Cela nous permet également de rencontrer les autres randonneurs du gîte : ils ont tous à peu près notre âge et nous passons une excellente soirée !

Dans les hauts, il fait bien bien froid, les pieds nus sur le carrelage de la chambre gèlent instantanément, mais nous avions la chance d’avoir une bonne couette bien chaude dans notre gite.

Le lendemain matin, debout à 7h pour un petit dèj’ « tardif » à 7h30 ! C’est que les randonneurs (les vrais) se lèvent tôt ! 😁 Dès le petit dèj’ avalé, nous nous mettons en route pour le retour vers le Col des bœufs, la route est un peu moins longue aujourd’hui, par contre elle grimpe beaucoup plus qu’hier.

Ce matin, nous décidons de prendre le passage par la rivière, étant donné que nous avions fait la passerelle la veille et quel passage, il ne faut pas se planter sinon les chaussures sont mouillées pour le reste de la journée.

Les muscles souffrent un peu de la veille et la remontée n’est pas évidente, très humide, voir inondée à certains endroits donc très glissante mais nous sommes courageux. Nous repassons par le même type de paysages que nous avions vu la veille, la météo repasse également graduellement au gris, puis à la pluie et enfin au crachin.

Arrivés au Col des Bœufs, nous sommes fatigués (on va pas se mentir, nous sommes très fatigués), mais fiers et contents de l’avoir fait !

Nous reprenons la voiture (qui a l’air d’être bien plus propre que lorsque nous l’avions laissée, il a plu toute la nuit) et redescendons rapidement pour retrouver un peu de soleil et nous arrêtons à Salazie pour un panini Nutella (trop bon ! Après l’effort, on peut en profiter).

Nous rentrons au bungalow et nous dirigeons directement vers la plage pour un repos bien mérité jusqu’au coucher du soleil.

On peut dire que nous y sommes arrivés et nous sommes vraiment fiers ! On a un peu souffert, mais nous sommes très contents de nous être lancés dans ce beau défi : les paysages magnifiques, les villages coupés de tout, l’expérience de la nuit en gîte valaient vraiment le coup !

Le chemin (Jour 1 : Col des Bœufs – La Nouvelle – Marla, Jour 2 : Marla – Col des Bœufs) était parfait pour nous et très intéressant dans ce sens-là. Nous avons croisé très peu de monde (peut-être que la météo a joué un peu) et nous avons vraiment pu apprécier la « balade ». 😊 On ne le refera pas tout de suite (parce que là, on a encore un peu mal aux jambes) mais c’était une très belle expérience pour des apprentis-randonneurs comme nous !