48 heures chrono vers les USA

Christophe

48 heures chrono vers les USA
Article #sacàdos
Dans cet article sac à dos, nous avons mis plein d'informations super intéressantes et nous y avons raconté notre vie... Du coup, il est un petit peu plus long que d'habitude mais ça vaut le coup ! 😏
Bref, un article #sacàdos est à lire et à relire à ton aise, posé avec un thé glacé ou un chocolat chaud !

Pour les prochaines 48 heures, nous partons à l’aventure pour rejoindre notre prochaine destination. Avant d’y arriver, nous devons passer de nombreuses étapes au risque d’échouer. On a décidé de t’emmener avec nous, minute par minute, dans cette folle expérience de voyage en plein COVID ! Prêt ?!

Jour 162

08h12 Réveil, on se lève tranquillement. La nuit a été bonne, comme toujours on a entendu les moustiques voler autour de la moustiquaire, mais ils n’ont toujours pas trouvé le moyen d’y rentrer !
08h20 Un bon petit-déj’, il va nous falloir des forces pour les prochaines heures ! Au menu : vider les céréales, le jus et le lait.
09h03 Dernière vérification de tous les papiers que nous avons, tous les documents à remplir, les copies et les applications à avoir sur nos téléphones. On s’assure également une dernière fois que les vols sont maintenus.
09h39 Rassembler les affaires et ranger les sacs à dos.
10h34 On prend encore une douche rapide parce qu’on est déjà en sueur et tant qu’à faire, autant essayer d’incommoder le moins possible les personnes qui prendront l’avion avec nous 😊
10h52 Téléchargement d’épisodes offline pour l’attente, l’avion ou l’hôtel (il vaut mieux prévoir, tant qu’on a une bonne connexion, on ne sait jamais).
11h11 Sortir les sacs du logement et les mettre dans le coffre.
11h15 Nettoyage du logement et de l’extérieur.
11h53 Dernier au revoir aux propriétaires et on se met en route.
12h15 Comme on est trop tôt pour aller à l’aéroport, on retourne du côté du Robert, où nous avions commencé le voyage pour manger face à la mer.
13h03 Reprendre la voiture et départ vers le loueur de voitures.
13h17 Mettre le masque, faire un crochet à une pompe à essence pour faire le plein, retirer le masque.
13h32 Mettre le masque, rendre les clés de la voiture, faire le tour avec le loueur : RAS.
13h37 Prendre la navette qui nous amène à l’aéroport de Fort-de-France.
14h03 Arriver à l’aéroport… Trop tôt, évidemment 😉 Début de l’enregistrement prévu à 15h25. Patienter tranquillement en profitant de la fraicheur de l’airco.
14h55 Se lever, vérifier que l’enregistrement n’a pas été avancé. Bien essayé 😉 Se rassoir et patienter.
15h26 Se lever et se diriger vers le bon comptoir d’enregistrement, contrôle des billets, du passeport et enregistrement des sacs en soute vers La Barbade.
15h36 Suivre les flèches et passer le contrôle d’identité et des billets.
15h38 Toujours suivre les flèches et passer le contrôle des sacs de cabine. Devoir retirer sa ceinture alors que mon short est devenu 4 fois trop grand. Tenir son short pour éviter de finir en slip et passer le portique de sécurité. Récupérer toutes les affaires, se rhabiller et tout remettre dans le sac à dos.
15h45 Trouver la bonne porte d’embarquement et attendre.
16h33 Être appelés au comptoir d’embarquement : « Nous invitons les passagers suivants à se présenter au comptoir immédiatement ». Attendre son tour.
16h35 Contrôle du test PCR COVID, nécessaire pour atteindre La Barbade.
16h37 Embarquement : contrôle des billets, du passeport puis monter dans l’avion et prendre place où on veut (avion avec placement libre, grande première pour nous ! Après, il faut dire que l’avion fait 48 places et qu’il y a 14 personnes, 1 steward et 2 pilotes seulement 😊).
17h05 Le pilote met les gaz : décollage.
17h22 Début de l’atterrissage à Sainte Lucie (probablement l’un des vols les plus courts du monde). On ouvre grand les yeux pour voir un maximum de ce qu’on peut de cette île. A la fin de l’atterrissage, l’avion fait un demi-tour sur la toute petite piste du petit aéroport, nous laissant voir le coucher de soleil entre deux petits mornes… OK, c’est magnifique ! 😊 L’avion se vide un peu.
17h46 Le pilote remet les gaz : décollage vers La Barbade.
18h02 On se met un peu de musique dans les oreilles ou on lit.
18h20 Début de la descente vers La Barbade.
18h43 Atterrissage à l’aéroport de Bridgetown / Grantley Adams.
18h45 Se placer dans la file pour inspection des documents. Vérification du test COVID, recevoir un bracelet rouge signifiant que nous venons d’un pays à risque au niveau du COVID (très peu de pays sont hors de cette liste, malheureusement).
18h52 Vérification de notre température.
18h53 Remplir le document de l’immigration qui reprend notre aéroport d’origine, notre logement lors de notre court séjour sur l’île et nos informations personnelles.
19h01 Passer des contrôles moins complexes parce que nous sommes uniquement là pour une escale de moins de 24h (mais ça reste complexe quand même 😁).
19h04 Passer le contrôle d’immigration et vérification des passeports.
19h09 Passer le contrôle sanitaire et vérification de notre document.
19h14 Récupérer nos bagages qui nous attendent depuis bien longtemps déjà.
19h20 Donner le nom de l’hôtel pour les registres et être redirigés vers les taxis.
19h23 Redonner le nom de l’hôtel pour les registres et se faire indiquer un taxi avec le prix que cela va coûter. Nous sommes partis, en début de voyage avec des dollars américains, largement acceptés ici afin d’éviter de devoir retirer des dollars barbadiens.
19h24 Prendre un taxi spécial COVID pour l’hôtel. Être surpris que le conducteur monte à droite et qu’il roule à gauche, puis se rappeler qu’on l’avait lu. Discuter avec le taximan, ultra-sympa qui nous désigne quelques bâtiments à côté desquels on passe et qu’on distingue dans le noir. Entre de nombreux « oh man ».
19h40 Arriver à l’hôtel, récupérer les bagages, payer le taxi-oh-man, se présenter au comptoir de l’hôtel.
19h55 On entre dans la chambre – elle est immense, c’est en fait plutôt un appartement qui doit faire la taille de ce que nous avions à Bruxelles, on peut souffler un peu et retirer les masques !
20h32 On n’a pas le droit de passer la porte de notre chambre et tous les restaurants sont fermés à cause du couvre-feu imposé sur l’île : on mange les nouilles que nous avons toujours avec nous en cas de besoin.
21h30 Faire le checkin pour le vol de demain, ça marche presque automatiquement : il y a quand même un problème avec le checkin de Marie, nous verrons à l’aéroport demain.
21h01 Se rendre compte que les téléphones nous pensent en Jamaïque et ont adapté l’heure à l’heure locale, en décalage d’une heure par rapport à ici : il est donc déjà bien 22h01, normal que nous soyons fatigués 😉
22h02 On termine le film « Les évadés », de circonstance pendant une quarantaine confinée.
23h00 Au dodo ! Demain sera encore une grosse journée.

Jour 163

3h26 Être réveillés par le voisin qui a décidé de regarder un film de baston et de bagnoles à fond de balle. Chercher les boules Quies.
08h23 Se lever tranquillement : faut surtout pas tout faire trop vite, on est enfermés dans l’hôtel jusque midi.
08h30 Se décider à commander un petit-déjeuner, histoire d’être certains d’avoir au moins un bon repas dans le ventre aujourd’hui.
09h17 Le petit déj’ est livré à la porte, pas pour du luxe mais pour des raisons de quarantaine : on n’a pas le droit de descendre le chercher (mais c’est classe quand même, faut l’avouer).
09h38 Prendre une bonne douche… froide, on n’a jamais trouvé l’eau chaude mais comme il fait fort chaud, c’est moins gênant.
10h35 Ranger les sacs, commander un taxi pour midi et se reposer.
11h40 Le taxi est là 20 minutes plus tôt que prévu, se dépêcher de sortir (libertéééé).
11h43 Discuter avec le taximan et lui expliquer qu’on ne reste qu’une nuit et qu’on n’aura pas pu voir grand-chose de cette île qui a l’air si belle.
11h44 Faire un petit détour, guidé par le taximan, pour voir la mer, le marché aux poissons, passer par des quartiers avec de grosses maisons luxueuses, passer par d’autres quartiers avec de belles petits maisons colorées moins fastes.
11h49 Le téléphone du taximan sonne : Bob Marley - 3 Little Birds – belle bande originale pour ce voyage en taxi sur cette île où nous n’aurons fait qu’un bref passage mais où nous aurons eu un micro-aperçu de sa beauté. Nous reviendrons.
12h15 Arriver à l’aéroport et prendre les billets aux bornes automatiques/
12h25 Emballer les sacs à dos dans un sac en plastique de protection (reçu d’Air France et que nous réutilisons à chaque fois) et déposer les sacs pour qu’ils embarquent. Les comptoirs d’enregistrement sont à l’extérieur de l’aéroport, c’est assez marrant.
12h36 Contrôle des passeports et identité.
12h37 Vider la gourde d’une traite parce qu’on n’a pas eu le temps de la boire avant.
12h38 Passer les vérifications de sécurité des sacs de cabine.
12h45 Attendre le vol…
12h52 Passer aux toilettes, la gourde vidée d’une traite fait son effet 😊
13h05 Sortir un paquet de chips et finir les pancakes du petit déj’, un repas délicieux, complet, vitaminé et bourré de bonnes choses.
14h03 Faire un petit somme en attendant l’avion.
15h35 Début de l’embarquement.
15h55 Marie est appelée au comptoir d’enregistrement pour un test approfondi du sac, des mains, des chaussures, etc. C’est souvent pour sa pomme quand même, mais c’est vrai qu’elle a une petite bouille de coupable, il faut l’avouer.
16h05 S’assoir dans l’avion, presque vide mais plus grand que les derniers qu’on a pris et il est tout neuf - attente du décollage.
16h32 Décollage, c’est partiiiii !
17h08 Y’a une seule abeille qui est coincée dans tout le cockpit, faut bien sûr qu’elle reste près de Marie.
19h17 (Attention, il y a un piège ici : changement d’heure, on recule les montres d’une heure) Atterrissage à Miami et attente que la porte s’ouvre pour pouvoir débarquer.
19h39 Débarquement de l’avion, hyper rapide car peu rempli.
19h50 Arriver à la file pour le contrôle aux frontières. C’est le moment qu’on aime le moins, on flippe toujours un peu de pas comprendre les questions (pire avec les masques) ou d’avoir mal compris une info et qu’en fait on ne puisse pas rentrer aux USA.
20h35 Contrôle des customs : c’est notre tour…
20h40 Tout s’est bien passé, on respire mieux (mais toujours dans un masque) - Welcome to Miami (à chanter sur l’air de Will Smith).
20h50 Trouver le bus en direction de Miami Beach et l’attendre. On pensait devoir acheter un ticket mais le bus est gratuit !
21h01 Se placer dans le bus, et avoir les yeux qui brillent – un peu à cause de la fatigue mais surtout par tout ce qu’on voit.
21h30 Descendre du bus, malgré le noir de la nuit et la vitesse à laquelle le bus allait, on a réussi à trouver le bon arrêt ! Plus qu’à trouver l’hôtel maintenant.
21h31 Trouver l’hôtel, il est juste à côté de l’arrêt de bus, en fait !
21h38 Arriver dans la chambre, poser les sacs à dos, retirer les masques : MISSION ACCOMPLIE !
22h30 Remettre le masque et chercher un bon gros burger pour fêter ça !
22h50 Se rappeler que les portions aux USA sont immenses et que même un menu pour deux, on n’a plus l’habitude 😉

Toutes les photos de l'article et bien plus !

Où ça s'passe ?