Basket à Wilmington, Coca à Atlanta et Country à Nashville

Christophe

Basket à Wilmington, Coca à Atlanta et Country à Nashville
Article #sacàdos
Dans cet article sac à dos, nous avons mis plein d'informations super intéressantes et nous y avons raconté notre vie... Du coup, il est un petit peu plus long que d'habitude mais ça vaut le coup ! 😏
Bref, un article #sacàdos est à lire et à relire à ton aise, posé avec un thé glacé ou un chocolat chaud !

Dans ce post, nous traversons la Caroline du Nord, la Géorgie et le Tennessee 🤠

Jour 173 (suite)

Nous continuons notre remontée vers le nord en direction de Wilmington, en Caroline du Nord. Cette ville ne vous dit peut-être rien, mais elle est le décor d’une série TV : One Tree Hill (ou les Frères Scott dans sa version française) ! Nous avons bien sûr prévu de jouer un peu les touristes-fans de la série mais ce sera pour demain ! Aujourd’hui, nous allons voir la plage de Wrightsville Beach et, comme la pluie s’est arrêtée, nous en profitons pour marcher un peu en admirant les belles maisons de plage.

Au retour, nous anticipons quand même les visites du lendemain et passons voir « La Maison de Brooke Davis » qui se trouve dans un quartier très calme et superbe où toutes les maisons auraient très bien pu servir de décor pour un film où l’autre.

Nous arrivons enfin dans notre logement, un airbnb où nous resterons quelques nuits et où il fait bien chaud 😊

Jour 174 et 175

Ces deux jours sont dédiés à une découverte de Wilmington sous le thème des Frères Scott, c’est ici que la série a été tournée !

Jour 176

On se réveille en douceur, comme toujours mais en fraicheur, comme ces derniers temps ! 😊 Une grosse journée de route nous attend, nous partons vers Atlanta !

Avant cela, on profite du soleil et de la chaleur qu’il apporte à ce temps glacial pour nous rebalader une dernière fois dans Tree Hill / Wilmington. On retourne dans le petit centre-ville et on rentre dans un magasin de souvenirs pour acheter un t-shirt à l’effigie du Tric, LA boite de nuit de la série « Les Frères Scott ». On quitte ensuite le logement et on refait un crochet devant le lieu qui a servi au tournage des scènes du Tric pour une photo avec le t-shirt.

Nous voici ensuite partis pour cette longue route. Nous quittons la Caroline du Nord, traversons la Caroline du Sud. Un accident sur la route crée un gros bouchon vite maitrisé par la police qui nous oblige à sortir de la highway pour prendre un chemin alternatif. Ce chemin passe devant un Starbucks et nous décidons de nous y arrêter pour faire une pause et prendre un café « Almond milk Honey Flat White ». Le temps de la pause, le trafic s’est remis (ils sont efficaces pour dégager un accident ici !) et nous pouvons continuer.

Du côté d’Atlanta, la circulation s’intensifie et devient plus compliquée mais nous arrivons à bon port, à notre hôtel en dehors de la ville, budget tour du monde à respecter oblige 😊 Il est néanmoins très classe et nous savons déjà que nous allons bien dormir !

Jour 177

Après un petit-déj bien chargé (on a encore de quoi manger pour les deux prochains jours), on replie les bagages et on se met en route vers Atlanta et plus précisément le World of Coca-Cola, dans le centre-ville. En s’approchant de la ville, on voit le haut des bâtiments disparaitre dans la brume. Il fait un peu moins froid aujourd’hui, mais la pluie est bien là.

Chance, on trouve une place de parking dans la rue, pas très loin du World of Coca-Cola et comme nous sommes dimanche, c’est gratuit ! Et nous voici partis pour la visite du monde rouge et sucré de cette boisson locale et aujourd’hui connue mondialement. Dès l’entrée, nous recevons une petite canette chacun, puis nous nous laissons guider dans ce musée qui fait la part belle à l’invention de la boisson, à son histoire, à l’entreprise, aux goodies et à la mode qui en découle, au secret de fabrication toujours bien gardé et aux légendes qui tournent autour (ils donnent certaines réponses mais continuent de faire planer d’autres mystères 😉).

Il y a aussi une chaine de production miniature qui récupère les bouteilles usagées, les rince, les teste puis les remplit de Coca-Cola avant de les fermer et de les envoyer à l’empaquetage. Après un petit film 3D, un atelier « senteur » dans lequel on doit deviner des odeurs qui vont se retrouver plutôt dans l’une ou l’autre boisson produite par l’entreprise, une fontaine de dégustation permet de goûter des boissons disponibles uniquement dans certaines régions du monde : l’Inca Kola du Pérou, le Fanta Kolita du Costa-Rica, le Sparletta du Zimbabwe et une boisson à base de vanille de Madagascar. La fin de la visite se fait par le passage dans l’immense gift shop où il y a à peu près tout ce qu’il est possible de faire à l’effigie de Coca-Cola.

Après avoir vu tant de rouge, on se dirige du côté du Krog Street Tunnel, un lieu haut en couleurs dont l’intérieur et les murs alentours sont couverts de fresques et de graffitis.

Atlanta c’est aussi les « Tiny Doors ATL », ces petites portes miniatures cachées un peu partout dans la ville. On a cherché longtemps avant de trouver celle qui se trouvait du côté de Krog Street Tunnel et quand on l’a trouvée, on a compris pourquoi : elle a été complètement laissée à l’abandon et est maintenant recouverte de tags et de boue… Peut-être qu’un artiste la retransformera un jour !

On se dirige ensuite vers le quartier connu de Five Little Points et plus particulièrement vers le magasin Junkman’s Daughter, réputé pour y trouver de tout, même la plus bizarre des bizarreries… et, même si sa réputation est un peu survendue, ce magasin surprend quand même et vaut un petit détour !

On cherche ensuite une autre « Tiny Door », que Marie repère de ses yeux de lynx après avoir fait deux fois le tour du bâtiment ! On en aura au moins vu une ! 😊

On reprend la route, direction Nashville, dans le Tennessee ! On s’arrête pour manger un peu : un Taco Bell où l’on choisit la Nacho Fries Box à 5$. On avait eu un super souvenir de notre toute première box Taxo Bell, il y a 5 ans, mais nous n’avions jamais retrouvé quelque chose d’aussi sympa les fois suivantes… et celle-ci s’en rapproche vraiment bien ! Les nacho fries, ces frites qui donnent l’impression d’avoir été roulées dans de la poussière de nachos, sont délicieuses !!

Plus nous avançons, plus nous voyons que les paysages commencent à changer, nous quittons doucement mais surement les plats marais et nous arrivons dans une région plus vallonnée voire montagneuse. Nous changeons aussi de fuseau horaire ! Fini le Eastern Standard Time et bonjour le Central Standard Time, on recule les montres d’une heure ! La nuit tombe vite et il fait bien noir quand nous arrivons à notre airbnb du côté de Nashville. Nous partirons à sa découverte demain !

Jour 178

Surprise au réveil, ce matin : il a neigé ! Bon, il n’y a pas une grosse couche, mais ça nous fait quelque chose quand même, on était en t-shirt y’a une semaine !

Comme on a un peu froid ces derniers temps, on commence la journée en allant faire du shopping dans un outlet pour trouver des vêtements chauds… Résultat : on trouve un « snood » et des superbes bottes de cowboy pour Marie ! On ne sait pas encore très bien comment on va les transporter pour la suite du voyage, mais on improvisera 😊

On rentre pour grignoter un peu et préparer la suite de la journée et la visite de Nashville. On vise la fin de journée pour pouvoir apprécier la ville et surtout son centre en début de soirée. On commence donc par visiter le quartier des studios, très nombreux, parmi lesquels se trouve le « Historic RCA Studio B » dont les micros ont enregistré des chansons d’Elvis Presley et Dolly Parton pour ne citer qu’eux. L’endroit est iconique ici, dans la ville de la country et de la musique.

On continue la visite du côté de Marathon Village, cet ensemble de batiments qui habritait un constructeur automobile est maintenant transformé en communauté de magasins, bars, restos branchés et créatifs. COVID-19 et hors-saison obligent, ça ferme tôt mais le tour du batiment vaut le coup d’œil à lui tout seul avec deux belles fresques.

On se dirige enfin vers Nashville et sa Broadway, la rue des bars et restaurants la plus connue où a lieu des concerts tous les soirs. En temps normal, Nashville héberge 300 concerts par soir ! Pas étonnant de voir dans les rues quelques personnes une guitare sur le dos. On parcourt la rue, on s’émerveille des enseignes lumineuses, des devantures et de la musique qui sort de chacune des portes. Il y a peu de monde dans la rue, le froid n’y est probablement pas pour rien, mais certains bars sont malgré tout remplis. Nous choisissons le Honky Tonk Central (honky tonk désignant ce type de bar proposant des concerts country dans le sud). Malgré le COVID, Nashville a tenté de mettre en place des règles pour pouvoir maintenir les concerts, tout en garantissant la sécurité des artistes et du public au mieux : le masque est requis en entrant dans les restos et bars et il est donc interdit de danser, de se lever et d’aller commander au bar. Mais la règle qui nous a le plus surpris n’a rien à voir avec le COVID : le vigile nous demande d’ouvrir nos sacs pour vérifier si nous n’avons pas d’arme. Devant nos airs surpris, il nous dit « Vous seriez étonnés, tout le monde en a une dans le sud ! ». C’est vrai que c’est quelque chose qu’on a tendance à oublier facilement, mais les USA n’ont pas du tout les mêmes règles qu’en Europe pour cela 😉

Avec un « Ultimate Appetizer Platter » énorme, une Honey Do Broadway (à base de Jack Daniel’s – c’est du local !) et un Coca, nous voici partis pour une chouette soirée en compagnie du Jake Maurer Band ! De la nourriture et un concert de country live, cocktail parfait pour une excellente soirée ! 😊 Voir de la musique en live nous fait super plaisir et nous avait vraiment manqué !

Toutes les photos de l'article et bien plus !

Où ça s'passe ?