Fin de notre roadtrip en France, en Pays Basque

Christophe

Fin de notre roadtrip en France, en Pays Basque
Article #sacàdos
Dans cet article sac à dos, nous avons mis plein d'informations super intéressantes et nous y avons raconté notre vie... Du coup, il est un petit peu plus long que d'habitude mais ça vaut le coup ! 😏
Bref, un article #sacàdos est à lire et à relire à ton aise, posé avec un thé glacé !

Nous arrivons le plus au Sud Ouest possible, en France, en Pays Basque ! Ah et c’est mon annif aussi 🥳

Jour 53

Aujourd’hui est un jour un peu spécial, j’ai 30 ans alors c’est la fête ! 🥳 On commence la journée comme il se doit par une spécialité locale : un gâteau basque aux cerises noires. C’est excellent !!

Nous avons de la chance, le temps semble se dégager et il n’y a pas de pluie prévue au programme ! Nous continuons la journée avec la visite de Biarritz et plus précisément de son front de mer avec une balade aux mille escaliers cachés dans tous les sens qui nous emmènent le long de la côte, en passant par de beaux points de vue, par le Rocher de la Vierge puis le vieux port de pêche, pour aller voir les surfeurs (ils sont courageux, il ne fait pas chaud quand même).

On se pose sur un banc avec vue pour manger et on se fait repérer assez vite par des oiseaux et des petits rats qui passent la tête de temps en temps un peu plus loin pour voir si on ne leur lancerait pas une petite miette.

Nous allons ensuite du côté de Bayonne et de son vieux quartier : le Petit Bayonne. Les bâtiments sont très beaux, il suffit de lever la tête dans les rues pour voir de nombreux volets colorer les façades à colombages. Malgré cela, certaines rues du quartier semblent un peu « abandonnées » (peut-être à cause de la fin de saison ?) et manquent un peu de vie. On se trouve un petit café sympa sur une place pour un café latté gourmant d’anniversaire. On repart évidemment de Bayonne avec son célèbre jambon.

De retour au logement, nous avons la chance d’avoir une plancha sur la terrasse, très répandue dans la région, donc nous en profitons pour tester ce mode de cuisson et pour manger à l’extérieur, ce qui est quand même assez rare le jour de mon annif !

Et pour terminer en beauté cette journée : nous allons faire une lessive sur le parking d’un Intermarché ! Mais enfin, qui fait une lessive le soir de ses 30 ans ?! Quelqu’un qui aimerait bien avoir un slip à se mettre le matin de ses 30 ans et un jour ! 😁 La lessive dure 21 minutes, pile le temps d’un épisode de série sur Netflix à regarder dans la voiture en patientant sur le parking, parfait !

Jour 54

Le soleil est déjà bien présent ce matin et il va briller aujourd’hui, c’est certain ! Nous nous mettons en route vers Saint-Jean-de-Luz, qui nous a été conseillé plusieurs fois. Nous arrivons dans cette ville proche de la frontière espagnole et nous nous baladons le long de la Grande Plage, l’eau est transparente et très belle, certains courageux osent même nager… Nous préférons continuer notre balade et faisons une boucle autour de la pointe de Sainte-Barbe, qui permet d’avoir une belle vue sur le littoral de Saint-Jean-de-Luz et sur son Fort de Socoa juste en face.

Nous nous posons ensuite sur la plage pour gouter à une spécialité locale : le Taloa (galette de maïs) au ventrèche (viande), formage de brebis et oignons acheté à un foodtruck… Un délice (on a rarement été déçus en France, la nourriture est délicieuse 😉) !

Nous terminons notre balade de Saint-Jean dans les petites ruelles de la vieille ville, bordées de vieilles maisons, pour atteindre la place qui borde le port.

Nous quittons la côte pour aller du côté de Sare, dans les Pyrénées-Atlantiques et malgré la proximité avec Saint-Jean-de-Luz (à peu près 15km de très jolies routes), nous découvrons un petit village (un des plus beaux de France) basque et dans les montagnes : magnifique. Un terrain de pelote basque (LE sport de la région) est construit sur la place principale, les rues sont calmes et vides et la vue sur les montagnes et les maisons perdues dans les hauteurs est superbe… et sous le soleil !

Nous passons ensuite rapidement par Ainhoa, un des plus beaux villages de France également, typique mais un peu plus gros et fréquenté que Sare et nous arrivons à Espelette, bien connue pour son piment. Dès l’entrée du village, il y a une chocolaterie avec visite et dégustation offerte… on ne peut évidemment pas rater ça ! Après la visite, intéressante, on passe à la dégustation, encore plus intéressante ! Chocolat noir, ganache et surtout chocolat au piment d’Espelette… Certains arrachent bien ! Le village est très beau, à la fois typique et touristique : les enfants sortent de l’école et passent entre les touristes présents, tous les magasins vendent du piment ou un dérivé de celui-ci… L’ambiance est vraiment sympa !

Avant de rentrer, nous passons par la plage de Santocha, à Capbreton, connue pour ces belles vagues à surfer (et ils sont très nombreux en cette fin de journée à venir dompter les vagues) mais aussi pour ses blockhaus en bord de plage, témoins du passé historique des lieux et aujourd’hui terrain d’expression de streetart. Avec le soleil couchant, cette plage a de nouveau une ambiance très belle qui nous marque 😉

Jour 55

Encore une fois, le soleil brille aujourd’hui ! Nous quittons notre logement des derniers jours et, avant de quitter la région, nous allons nous balader autour du marais de la Réserve naturelle nationale du marais d’Orx. Il parait qu’il est possible de voir beaucoup d’animaux et ça, ça nous parle toujours !

Nous partons donc, le plus discrètement possible pour une balade qui nous emmène autour du plan d’eau, sur des caillebotis, des chemins de terre et de sable, des petits observatoires sur pilotis et nous ouvrons les yeux pour trouver les animaux et nous n’avons pas dû chercher longtemps : grenouilles, lézards, poules d’eau, hérons, spatules et ragondins.

On continue notre route jusqu’au logement, où on se pose sur les transats pour profiter du soleil et de la fin de la journée avec une vue sur les Pyrénées.

Jour 56

Ça commence à sentir la fin du voyage en France, c’est encore une fois passé à une vitesse folle. On revient plus près de l’aéroport où nous prendrons notre avion pour la prochaine étape, on refait les sacs et on s’apprête pour le départ de demain 😊

On profite de cette journée et du trajet pour se rapprocher de Bordeaux pour revoir certains paysages que nous avons parcourus pendant ce voyage : on quitte les régions montagneuses pour repasser par des forêts immenses de pins, nous repassons près de grands lacs, puis par des régions plus sablonneuses pour enfin arriver du côté des champs de vignes où la récolte bat son plein.

Demain nous quittons la France, pays qui n’était pas prévu dans notre tour du monde mais que nous avons pu apprécier en longeant sa côte ouest et en découvrant une petite partie de sa diversité !